Mercredi, avril 22, 2020

Le 7 avril, la CAJO a annoncé qu’elle interromprait temporairement la délivrance d’autorisations pour les magasins de vente au détail de cannabis (AMVD) pendant la période de l’ordonnance d’urgence sanitaire du gouvernement de l’Ontario sur les fermetures d’entreprises. Depuis lors, la CAJO a travaillé avec le gouvernement sur les moyens de soutenir l’ordonnance d’urgence et ses objectifs de santé publique, tout en soutenant les objectifs plus larges de construire un système de vente au détail sûr et pratique pour lutter contre le marché illicite.

Les restrictions imposées par l’ordonnance d’urgence, notamment la pause des travaux de construction, ont provoqué des retards pour de nombreux nouveaux détaillants dans la préparation de leurs magasins. Cependant, la CAJO est au courant que certains magasins avaient terminé la construction avant l’ordonnance d’urgence. Elle recommencera donc à émettre des AMVD aux magasins qui sont complets, qui conforment à l’ordonnance d’urgence et qui répondent à toutes les exigences réglementaires. On s’attend à ce que tous les requérants et magasins respectent les exigences réglementaires applicables et les ordonnances d’urgence, y compris celles relatives aux travaux de construction.

La réception d’une AMVD permet à un exploitant de commencer l’approvisionnement en cannabis pour son magasin. Le magasin doit ensuite passer une dernière inspection de la CAJO avant d’être autorisé à ouvrir. Tous les magasins de vente au détail de cannabis ouverts pendant la période de l’ordonnance d’urgence ne peuvent offrir que des services de ramassage et de livraison en bordure de trottoir, et doivent se conformer à la législation, aux normes du registrateur et à l’ordonnance d’urgence.

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.