Dimanche, mai 31, 2020

Le 26 mai 2020, le registrateur a annoncé un certain nombre de modifications temporaires des règles liées au retour aux courses. Ces modifications ont été élaborées en consultation avec les représentants de l’industrie afin de soutenir le retour sécuritaire et efficace des courses de chevaux en Ontario.

Dans son soutien continu à ces efforts et grâce en partie à la contribution continue des principaux intervenants, la CAJO a apporté les changements suivants aux modifications temporaires des règles sur les courses de chevaux thoroughbred :

Durée officielle de rétention : 40 minutes

Une modification de la règle 15.03.04 sur les courses de chevaux thoroughbred a été apportée pour réduire le temps dont disposent les inspecteurs des prélèvements pour obtenir l’urine d’un cheval, avant de devoir contacter une personne autorisée pour prélever un échantillon de sang.

L’Agence canadienne du pari mutuel (ACPM) a donné avis que le temps de rétention officiel avant le retrait d’un échantillon de sang doit être de quarante (40) minutes à partir du moment de l’entrée dans l’écurie de rétention, et ne peut pas être de trente (30) minutes comme annoncé précédemment.

Veuillez noter que le délai de rétention requis s’applique à toutes les races. Par contre, la CAJO ne précise le délai que dans les règles relatives aux thoroughbred. Ainsi, une modification ne sera prise en compte que dans la modification temporaire concernant les thoroughbred, comme suit :

TB 15.03.04 Si un inspecteur des prélèvements est incapable d’obtenir un échantillon d’urine dans les quarante (40) minutes deux heures qui suivent l’arrivée du cheval à l’écurie de rétention, ou par rapport à la dernière course, quarante (40) minutes une heure après la dernière course, l’inspecteur principal des analyses doit communiquer avec un vétérinaire de la Commission, un vétérinaire officiel ou un technicien vétérinaire agréé qui prélèvera un échantillon de sang. Le vétérinaire de la Commission, le vétérinaire officiel ou le technicien vétérinaire agréé doit prélever l’échantillon de sang qui doit être collecté, emballé et scellé de la manière prévue par l’Agence canadienne du pari mutuel. L’entraîneur ou son représentant doivent assister au prélèvement de l’échantillon fournit une confirmation verbale à inscrire sur la carte de test, qui constituera une preuve prima facie que l’échantillon a été correctement prélevé. signer la carte de test.

Pas d’exemption unique pour les chevaux faisant l’objet d’une réclamation

En réponse à une demande des représentants de l’industrie, la CAJO a apporté le 26 mai 2020 une modification temporaire aux règles de réclamation, qui permettait à un propriétaire ou à un entraîneur de demander une exemption unique de la réclamation de son cheval dans certaines circonstances.

Après un examen plus approfondi, ces mêmes représentants ont retiré leur demande pour cette modification temporaire. Par conséquent, la règle 12.01.01 sur les courses de chevaux thoroughbred a été rétablie avec effet immédiat.

Par souci de clarté, cette règle a été reprise ci-dessous :

12.01.01 Dans les courses à réclamer, tout cheval est susceptible d’être réclamé pour son prix conclu par un propriétaire qui :

a) est titulaire d’une licence de propriétaire, en règle de la Commission;

ET

b) a commencé avec un cheval en Ontario, soit en son nom propre ou avec un cheval à propriétaires multiples pendant la saison de course où la réclamation est faite;

OU

c) est admissible à être réclamé en vertu de la règle 12.29.

Un cheval réclamé, indépendamment de la propriété, doit uniquement courir sur des pistes de l’Ontario pendant les quatre-vingt-dix prochains jours ou jusqu’à ce que la fin de la piste rejoigne l’endroit où le cheval a été réclamé, indépendamment de la première éventualité. Les exceptions ne seront applicables que sur autorisation des commissaires.

Pour accéder à tous les avis l’industrie des courses de chevaux de la CAJO, veuillez visiter notre blog sur les courses de chevaux https://www.agco.ca/fr/blog/horse-racing/main

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.