Lundi, mai 25, 2020

Afin de préparer le retour aux courses, la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO) examine activement les règlements de l’Ontario en matière de courses de chevaux afin de s’assurer que des mesures responsables sont prises pour aider à contenir la propagation de la COVID-19. Parmi ces mesures, plusieurs modifications temporaires des règles sont introduites dans le but de réduire le nombre de chevaux nécessaires pour se qualifier.

Résumé des changements :

  • Tout cheval qui possède une ligne sans réserve entre le 1er février et le 19 mars 2020 ne sera pas tenu de se qualifier lors de la reprise des courses, à condition que le cheval participe aux courses dans les 60 premiers jours suivant la reprise des courses.
    • Tout cheval qui était en course ou admissible aux courses pendant cette période sera admissible à la reprise des courses, à condition qu’il s’inscrive dans un délai de 60 jours francs. Par exemple, en supposant que la première course ait lieu le 5 juin 2020, il peut être inscrit jusqu’au 4 août 2020 inclusivement.
  • Le nombre de jours pendant lesquels un cheval doit avoir une ligne sans réserve pour être inscrit aux courses passera de 45 jours francs à 60 jours francs.
  • Un cheval peut perdre son allure en entrant ou sortant d’une épreuve de qualification tout en participant à une réunion prolongée, à condition que son départ précédent ait été effectué sur une ligne sans réserve dans un délai de 60 jours francs.

Chevaux sur la liste des juges :

  • Tout cheval qui figurait sur la liste des juges pendant deux pertes d’allure consécutives doit se qualifier.
  • Un cheval qui figurait sur la liste des juges pour la performance lors de la fermeture des courses le 20 mars restera sur la liste des juges et devra se qualifier.
  • Un cheval qui figurait sur la liste des juges pour les pertes d’allure (dans et hors qualification) lors de l’arrêt des courses et qui a une ligne sans réserve de qualification avant cette pause entre le 1er février et le 19 mars 2020 sera retiré de la liste des juges et sera admissible aux courses.

À titre d’exemple, trois scénarios sont présentés ci-dessous, en supposant que les courses reprennent le 5 juin 2020 :

  • Scénario 1 :
    • Un cheval qui a couru entre le 1er février et le 19 mars 2020 avec une ligne sans réserve dans le temps de qualification.
      • Résultat : ce cheval est admissible et peut être inscrit dans une réunion prolongée ou une course comportant des sommes ajoutées dans les 60 premiers jours francs suivant la reprise des courses.
  • Scénario 2 :
    • La dernière course d’un cheval comportait une perte d’allure; cependant, sa ligne précédente, entre le 1er février et le 19 mars 2020, était une ligne sans réserve dans une réunion prolongée, une qualification ou une course comportant des sommes ajoutées dans le temps de qualification.
      • Résultat : Ce cheval peut être inscrit dans une dans une réunion prolongée ou une course comportant des sommes ajoutées dans les 60 premiers jours de course.
      • Si ce cheval connaît une perte d’allure dans sa prochaine ligne ou lors d’une réunion prolongée, de qualification ou une course comportant des sommes ajoutées, il devra se qualifier, car il aura connu deux pertes d’allure consécutives (conformément à la règle 12.10.01 de la CAJO).
  • Scénario trois :
    • La dernière course d’un cheval comportait une perte d’allure et sa précédente ligne sans réserve était antérieure au 1er février 2020.
      • Résultat : Le cheval doit se qualifier.

Course comportant des sommes ajoutées

Pour les courses comportant des sommes ajoutées, les trois dernières lignes au tableau du cheval seront utilisées, qu’elles aient eu lieu entre le 1er février et le 19 mars 2020 ou au cours des 60 premiers jours de course.

À titre d’exemple, et en supposant que les courses reprennent le 5 juin 2020 :

  • Inscription le ou avant le 4 août 2020 :
    • Les trois dernières lignes au tableau du cheval seront utilisées pour déterminer s’il est admissible pour une course comportant des sommes ajoutées, que ces lignes aient eu lieu entre le 1er février et le 19 mars 2020, ou après la reprise des courses.
  • Inscription après le 4 août 2020 :
    • Les trois dernières lignes au tableau dans les 60 jours francs suivant la date de déclaration seront utilisées pour déterminer si un cheval est admissible à une course comportant des sommes ajoutées.
  • Scénario 1 :
    • Un cheval nommé Old Lightning est un poulain trotteur de trois ans, né en Ontario.
    • Old Lightning s’est qualifié à Mohawk le 5 mars 2020 en 2:00.1;
    • Old Lightning a ensuite couru le 16 mars 2020 et a connu une perte d’allure. En conséquence, Old Lightning a été placé sur la liste des juges.
    • Le résultat pour Old Lightning est :
      • Old Lightning a été retiré de la liste des juges pour les pertes d’allure et peut être inscrit dans une course comportant des sommes ajoutées ou une réunion prolongée, sans qualification.
      • Old Lightning doit être inscrit dans les 60 jours francs à compter du 5 juin 2020, c’est-à-dire inscrit le ou avant le 4 août 2020.
      • Si Old Lightning n’est pas inscrit avant le 4 août 2020, le cheval doit se qualifier.
      • Si Old Lightning connaît une perte d’allure dans sa prochaine ligne au tableau, le cheval doit se qualifier en raison de deux pertes d’allure consécutives.
      • Les officiels des courses utiliseront les lignes au tableau d’Old Lightning à partir du 5 mars 2020 et du 16 mars 2020 comme admissibilité à une course comportant des sommes ajoutées, jusqu’à ce qu’elles ne comptent plus comme l’une de leurs trois dernières lignes au tableau dans les 60 jours francs.

La CAJO continuera à surveiller la situation pour déterminer la durée d’application de cette mesure. Le registrateur consulte également les responsables de la santé publique ainsi que d’autres territoires de compétence en matière de courses afin d’éclairer toute action supplémentaire.

Si vous avez des questions, veuillez contacter Rob McKay, au 289-339-2380 ou Dave Stewart, au 289-244-5268.

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.