Jeudi, juillet 15, 2021

Nouvelles

Alors que les casinos de la province recommencent à accueillir la clientèle conformément au Plan d’action pour le déconfinement, la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO) a mis sur pied un groupe de travail interorganismes pour surveiller les opérations en espèces.

Le groupe de travail se compose de représentants de la CAJO, de la Police provinciale de l’Ontario et de la Société des loteries et des jeux de l’Ontario (OLG).

En juillet 2020, le Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) a publié un rapport montrant une diminution marquée du nombre de déclarations de déboursements de casinos et de déclarations d’opérations importantes en espèces reçues depuis la mise en place des mesures de confinement pour lutter contre la pandémie de COVID-19. En outre, le rapport soulève des préoccupations quant aux méthodes de blanchiment d’argent qui impliquent l’injection d’argent illicite dans le système financier légitime.

Le groupe de travail surveillera de près les opérations en espèces dans les casinos. Les organismes membres pourront prendre les mesures qui s’imposent, dans les limites de leur mandat législatif, si des tendances ou des opérations inhabituelles jugées préoccupantes sont détectées.

Citations

« Le groupe de travail interorganismes illustre très bien la collaboration des organismes provinciaux et fédéraux pour perturber d’éventuelles activités criminelles et assurer l’intégrité de l’industrie des jeux de l’Ontario. Je suis très heureux de travailler sur ce projet avec nos collègues de la Police provinciale de l’Ontario, de l’OLG et du CANAFE. »
– Derek Ramm, directeur, Lutte contre le blanchiment d’argent, CAJO

« Il s’agit d’une formidable initiative conjointe qui contribue aux efforts entrepris par les organismes provinciaux pour décourager le blanchiment d’argent au sein de l’industrie des jeux de l’Ontario. Ce groupe de travail interorganismes continuera de consolider les relations de travail entre la Police provinciale de l’Ontario, la CAJO et l’OLG tout en veillant à l’intégrité de l’industrie des jeux de l’Ontario. »
– Alison Jevons, surintendante en chef, Police provinciale de l’Ontario
Bureau des enquêtes et de l’application des lois

« L’OLG entretient des liens étroits avec ses partenaires du groupe de travail et entend poursuivre sa collaboration pour surveiller et détecter les activités de blanchiment d’argent. Le blanchiment d’argent n’a pas sa place dans l’industrie ontarienne des jeux. Au fur et à mesure que les gens retourneront dans les casinos et les sites de jeu de la province, nous travaillerons en amont avec nos collègues de la CAJO et de la Police provinciale de l’Ontario pour détecter l’argent illicite et garantir la prise de mesures adéquates selon nos capacités et celles de nos partenaires du groupe de travail. »
– Ian Messenger, directeur, Lutte contre le blanchiment d’argent, OLG

Relations avec les médias

Communications, CAJO
media@agco.ca
416 326-3202

À propos de la CAJO

La CAJO est chargée de réglementer les secteurs des alcools, des jeux, des courses de chevaux et de la vente au détail de cannabis par le secteur privé en Ontario, en respectant les principes d’honnêteté et d’intégrité tout en veillant à l’intérêt public.

La CAJO est un organisme de réglementation dont le conseil d’administration relève du ministère du Procureur général. Elle a été établie le 23 février 1998 en vertu de la Loi de 1996 sur la réglementation des alcools, du cannabis et des jeux et la protection du public.

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.