15 mai 2020

Pendant cette période extraordinaire, la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO) poursuit ses activités et ses services pour les secteurs que nous réglementons. Nous souhaitons offrir autant d’orientation et de soutien que possible à tous ceux qui comptent sur les services de la CAJO et continuer à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement provincial et à le soutenir dans ses objectifs de santé publique plus larges. Une fois que les courses de chevaux en Ontario reprendront, la CAJO continuera à mener ses activités liées aux courses de chevaux afin de maintenir la sécurité des participants et l’intégrité du sport. À cette fin, nous publions aujourd’hui le bulletin d’information suivant sur la révision des dispositions sur la stimulation aux courses de thoroughbred, de quarter horse et de standardbred, qui sera en vigueur une fois que les courses de chevaux en Ontario reprendront.

Dans le cadre de son engagement continu à protéger les chevaux de course de l’Ontario, à améliorer l’intégrité des courses et à fournir un cadre réglementaire approprié pour l’industrie des courses d’aujourd’hui, la CAJO élargit les dispositions révisées de 2019 sur la stimulation et réitère les lignes directrices sur les pénalités pour tous les hippodromes de l’Ontario.

Pour faciliter la transition vers les nouvelles règles, la CAJO fournira du matériel de formation et des séances d’orientation aux participants et aux officiels de la course. En outre, il organisera des réunions spéciales dans les paddocks pour les jockeys qui devront adapter leur style de pilotage aux nouvelles exigences.

Courses de thoroughbred et de quarter horse :

À compter lorsque la course reprend, les dispositions révisées sur la stimulation décrites dans la Directive pour les chevaux de race thoroughbred n° 1 - 2020 - Révision des dispositions sur la stimulation, seront :

  • Limiter la stimulation, dans les courses de thoroughbred et de quarter horse, à l’utilisation de la cravache sous la main seulement
  • Ne permettre aucun contact avec le cheval avec la cravache en position prête à frapper; et
  • Interdir tout contact avec le ventre du cheval ou ses alentours

Les dispositions révisées sur la stimulation sont le résultat de l’évaluation par la CAJO, avec les principales parties prenantes, de la période de test sur la stimulation, qui a eu lieu à l’hippodrome de Woodbine à la fin de la saison des courses de 2019, du 18 octobre au 15 décembre.

La CAJO souhaite également préciser que les directives relatives aux sanctions et l’imposition de la sanction sont censées avoir un effet rétroactif. Toutes les infractions survenant après la mise en œuvre de la Directive pour les chevaux de race thoroughbred n° 4 - 2019 - Révision des dispositions relatives à la stimulation et de la Directive pour les chevaux de race thoroughbred n° 1 - 2020 - Révision des dispositions relatives à la stimulation ne seront pas traitées comme une première infraction aux fins de l’établissement de la sanction.

Pour une description complète des changements de règles, veuillez consulter la Directive pour les chevaux de race thoroughbred n° 1 - 2020 - Révision des dispositions relatives à la stimulation.

Courses de chevaux de race Standardbred :

La CAJO tient à préciser que les directives relatives aux sanctions et l’imposition de la sanction sont censées avoir un effet rétroactif. Toutes les infractions survenant après la mise en œuvre de la Directive pour les chevaux de race standardbred n° 3 - 2019 - Révision des dispositions relatives à la stimulation et de la Directive pour les chevaux de race standardbred n° 1 - 2020 - Révision des dispositions relatives à la stimulation ne seront pas traitées comme une première infraction aux fins de l’établissement de la sanction.

Pour une description complète des changements de règles, veuillez consulter la Directive pour les chevaux de race standardbred n° 1 - 2020 - Révision des dispositions relatives à la stimulation.

Secteur d’activité: 
Number: 
83
Document number: 
83

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.