16 juin 2020

La Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO) offre davantage de souplesse aux entraîneurs pour confirmer le statut de race canadienne de leurs chevaux de course de race thoroughbred grâce à une modification de la règle 34.02 sur les courses de chevaux thoroughbred.

La règle 34.02 sur les courses de chevaux thoroughbred exige actuellement que les documents d’enregistrement d’un cheval auprès de la Société canadienne du cheval thoroughbred (SCCT) soient déposés auprès d’une association, afin d’être inscrits et de participer aux courses de chevaux élevés au Canada ou pour recevoir des surcharges pour les chevaux élevés au Canada. 

À partir de maintenant, la CAJO étend cette règle pour offrir la possibilité de faire confirmer par la Commission des courses de l’Ontario (CCO) le statut de race canadienne d’un cheval dont les entraîneurs ont déposé le statut auprès de la CCO. La possibilité pour les entraîneurs de déposer des documents de la SCCT auprès d’une association est maintenue. 

La SCCT continuera d’enregistrer tous les chevaux de race thoroughbred canadiens et sera responsable de fonctions telles que la promotion de l’amélioration de la race dans son rôle d’association de race thoroughbred en règle en vertu de la Loi sur la généalogie des animaux.

La nouvelle règle est décrite ci-dessous :

34.02 Les chevaux élevés au Canada, pour être admissibles à être inscrits et à participer aux courses de chevaux élevés au Canada ou pour recevoir des surcharges pour les chevaux élevés au Canada dans d’autres courses, les chevaux de race canadienne doivent voir leur statut de race canadienne confirmé de l’une des deux façons suivantes :

  1. par la Commission des courses de l’Ontario confirmant le statut de race canadienne des chevaux à l’association, lorsque les entraîneurs de ces chevaux ont déposé auprès de la Commission des courses de l’Ontario une preuve de ce statut, ou
  2. par l’entraîneur d’un cheval de race canadienne en déposant auprès de l’association des documents d’enregistrement ou des numéros enregistrés de ceux-ci de la Société canadienne du cheval thoroughbred.

La règle précédente était la suivante :

34.02 Les chevaux élevés au Canada, pour être admissibles à être inscrits et à participer aux courses de chevaux élevés au Canada ou pour recevoir des surcharges pour les chevaux élevés au Canada dans d’autres courses, doivent avoir leurs documents d’enregistrement de la Société canadienne du cheval thoroughbred, ou leurs numéros enregistrés au dossier auprès de l’association et les entraîneurs de ces chevaux sont responsables du dépôt de ces documents ou ce ces numéros enregistrés.

Secteur d’activité: 
Number: 
84

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.