Dernière mise à jour: 
2021-04-06

25.01  Une personne ne doit pas conduire un cheval lors d’une course ou d’une épreuve chronométrée, autre qu’une course d’exposition, sans avoir antérieurement obtenu une licence de conducteur qui est valide pour l’année en cours tout en respectant les normes établies par Standardbred Canada ou la United States Trotting Association et sans être titulaire d’une licence délivrée par la Commission. Les licences doivent être présentées aux juges avant de participer pour la première fois à une réunion de courses. Les suivantes sont les diverses catégories de licences pour les conducteurs :

  1. « A » une licence générale valide pour toutes les réunions de courses ;

  2. « B » une licence provisoire ou d’apprenti qui est accordée sous réserve de performance satisfaisante et qui est valide pour toutes les réunions de courses ;

  3. « C », une licence de débutant valide pour les réunions de courses non prolongées et pour les courses de qualification et les courses ordinaires lors des réunions de courses prolongées, sous réserve de l’approbation des juges ;

  4. « F », une licence valide pour les réunions de courses non prolongées et les foires ;

  5. Article supprimé

Le défaut de se conformer à cette règle constitue une infraction commise par le participant.

25.02.01  Les conducteurs doivent avoir leur licence avec eux en tout temps durant leur participation. Le défaut de se conformer à cette règle constitue une infraction.

25.02.02  Les juges peuvent réviser la performance d’un conducteur en tout temps et prendre les mesures suivantes :

  1. Modifier une catégorie de licence ;

  2. Révoquer la licence ;

  3. Appliquer des conditions à la licence ; ou

  4. Exiger du conducteur de se qualifier à nouveau pour sa licence conformément aux règlements de Standardbred Canada.

25.02.03  Toutes les décisions émises par les juges en vertu de la règle 25.02.02 sont susceptibles d’appel auprès du CACC. Un avis d’appel doit être déposé conformément aux règles de procédure du CACC.

25.03  Les conducteurs doivent se présenter au juge de paddock au moins une heure avant l’heure de départ de toute course à laquelle ils sont inscrits au programme, à moins qu’ils ne soient dispensés par les juges.  Lorsqu’ils sont au programme d’une course dans le cadre de courses à pari double, les jockeys doivent être dans le paddock au moins une heure avant l’heure de départ de la course, qui comprend la première moitié du pari double, à moins qu’ils ne soient excusés par les juges. Quand des paris avancés ont lieu lors d’une course à pari spécial, les jockeys au programme de ces courses doivent indiquer leur présence au juge de paddock avant le début des paris avancés.

25.04  Les conducteurs doivent porter des couleurs distinctives et ne doivent pas être autorisés à conduire lors d’une course ou d’une autre performance publique sauf si, selon l’opinion des juges, ils sont toilettés et convenablement équipés dans des casaques propres. Lorsque la température est défavorable, les conducteurs doivent porter des habits de pluie arborant leurs couleurs ou faits de matériaux transparents qui laissent voir leurs couleurs distinctives. Personne ne peut utiliser plus d’un modèle de casaque à la fois, sauf autrement approuvé par les juges.

25.05  Un conducteur ne peut refuser d’être remplacé par les juges. Tout conducteur qui refuse doit être suspendu et peut se voir imposer une sanction pécuniaire.

25.06  Une fois qu’un conducteur s’est présenté au paddock, il ne doit entrer ni dans les estrades publiques ni dans l’endroit réservé aux paris avant d’avoir rempli ses fonctions à titre de conducteur pour la journée et à partir de ce moment, il ne doit pas entrer dans les estrades publiques avant d’avoir retiré sa casaque et enfilé des vêtements ordinaires, sauf autrement approuvé par les juges.

25.07  Les juges peuvent retirer un conducteur en tout temps si, selon leur opinion, sa conduite n’est pas dans l’intérêt supérieur des courses attelées.

25.08  Un conducteur ne doit pas conduire à la place d’une autre personne lors d’une course pour laquelle l’un des chevaux qu’il entraîne ou possède a été inscrit.

25.09  Les conducteurs doivent respecter leurs engagements, à moins qu’ils ne soient pas dispensés par les juges.

25.10  Tout conducteur programmé à conduire dans une course doit se présenter à la stalle du paddock de course assigné au cheval qu’il doit conduire au moins deux (2) minutes avant le début de la parade préalable à la course.

Aidez-nous à améliorer le site web de la CAJO

Répondez à notre court sondage