Catégories de licences

À compter du 2 mars 2020, toutes les transactions avec la CAJO doivent être effectuées en ligne par l’entremise iCAJO. Les demandes papier ne sont plus acceptées pour les licences et les inscriptions liées aux courses de chevaux. Pour plus d’informations, voir la Guide iCAJO pour les courses de chevaux.

Pour obtenir une licence de la CAJO, un particulier doit remplir un formulaire de demande de licence et y indiquer la ou les catégories de licences demandées, ainsi que la race. Un titulaire de licence qui n’a pas renouvelé sa licence depuis cinq ans ou plus sera traité comme un nouveau demandeur.

Voici les catégories de licence applicables et les critères de délivrance associés à chacune :

  • Propriétaire

Toute personne propriétaire en tout ou en partie d’un cheval qui court en Ontario doit détenir une licence valide de la CAJO. Pour présenter une demande de licence de propriétaire, le demandeur doit (1) posséder un cheval en âge de courir en Ontario, (2) fournir le nom de l’entraîneur du cheval dans la demande, (3) continuer d’enregistrer ses couleurs (propriétaires de cheval thoroughbred ou standardbred seulement) et (4) fournir le nom de tout autre cheval dont il est propriétaire.

  • Entraîneur
  • Entraîneur adjoint

Avant de présenter une demande de licence d’entraîneur de chevaux Thoroughbred auprès de la CAJO, tout nouvel entraîneur doit avoir été accrédité par la Horsemen’s Benevolent and Protective Association (HBPA) ou détenir une licence d’entraîneur valide délivrée par un autre organisme de réglementation des courses.

La loi ontarienne exige que toute personne qui emploie du personnel soit inscrite auprès de la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT).

  • Jockey
  • Apprenti jockey

Pour obtenir une licence de jockey ou d’apprenti jockey, tout demandeur doit (1) respecter les directives en matière de poids au moment de la course et (2) présenter aux commissaires de la CAJO un rapport d’examen médical complet jugé acceptable par la CAJO et, tous les deux ans, un rapport de test de vision réalisé par un optométriste acceptable ou par un ophtalmologiste.

  • Agent de jockey
  • Aide-jockey
  • Palefrenier

Toute personne qui demande une licence de palefrenier doit exercer des fonctions de palefrenier.

  • Préposé à l’exercice
  • Aide-écuyer
  • Professionnels

Un préposé à l’exercice n’est pas autorisé à monter un cheval pendant une course.

Aide-écuyer l’auteur de la demande doit (1) exercer des fonctions d’aide-écuyer et (2) être à l’emploi d’un entraîneur titulaire d’une licence de la CAJO.

Le personnel professionnel est constitué de personnes employées par l’association, c’est-à-dire le personnel de sécurité, de stationnement, de services de traiteur, d’entretien, de nettoyage, d’admission, de programmation, de publicité et de bureau.

  • Vétérinaire

Les vétérinaires qui présentent une demande de licence de la CAJO doivent détenir un permis d’exercice valide du Collège des vétérinaires de l’Ontario et être affiliés à un cabinet accrédité pour soigner les chevaux.

Les vétérinaires agréés doivent connaître toutes les règles et lois provinciales et fédérales applicables en matière de courses de chevaux, y compris les règles sur les courses établies par la CAJO et les délais d’élimination des médicaments thérapeutiques fixés par l’Agence canadienne du pari mutuel.

  • Agent autorisé

Un agent autorisé est une personne autorisée à agir au nom d’une autre personne pour réclamer un cheval.

  • Pari mutuel

Tout membre du personnel du pari mutuel doit détenir une licence de la CAJO afin de pouvoir travailler à ce titre, faute de quoi l’association est passible d’une amende. Tout demandeur de licence de pari mutuel doit avoir plus de 18 ans.

  • Personne de métier

Une personne de métier est une personne qui n’est employée ni directement, ni directement par l’association d’hippodromes; il peut s’agir de maréchaux-ferrants, de responsables des stocks fourragers, etc.

  • Conjoint du titulaire de licence

Le conjoint d’un propriétaire titulaire de licence peut présenter une demande de laissez-passer de conjoint du titulaire de licence. Le propriétaire doit détenir une licence valide de la CAJO.

  • Officiel de l’association

La licence d’officiel de l’association est délivrée à des particuliers qui sont à l’emploi de l’association ou qui travaillent pour le compte de l’association, c’est-à-dire les chefs de départements de l’association, tout employé ayant besoin d’accéder à la zone de l’avant-dernier droit ou au paddock, les vétérinaires officiels, les inspecteurs des analyses, les techniciens vétérinaires du programme Lasix, les employés d’OnTrack Media et les ambulanciers.

  • Officiel de la CAJO

La licence d’officiel de la Commission est délivrée aux employés de la CAJO, notamment les vétérinaires, les enquêteurs, les agents de licence de courses de chevaux, le personnel du Bureau central ainsi que les juges et commissaires.

  • Directeur de l’écurie ou de société

Une licence de directeur d’écurie ou de société est délivrée à une personne qui n’est pas autrement autorisée par la CAJO à agir pour une écurie de course ou une entité à propriété multiple, en tant que directeur d’écurie ou de société.

Non-résidents

 

Toute personne qui habite à l’extérieur de l’Ontario doit présenter une demande de licence de la même façon qu’un résident de l’Ontario. Les mêmes droits de licence acquittés.

Licences valables dans plus d’une administration

Le National Racing Compact et Racing Commissioners International (RCI ou ARCI) offrent tous deux une licence valable dans plus d’une administration. Cette licence a pour but de réduire les formalités administratives liées aux demandes pour les propriétaires qui veulent participer à des courses dans plus d’une administration. Une licence valable dans plus d’une administration n’est pas une licence réciproque.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce genre de licences :

Licence pour personnes mineures

Les demandeurs de moins de 18 ans devront présenter un formulaire de consentement parental. Les candidats de moins de 10 ans ne peuvent être titulaires que d’une licence de propriétaire, sauf approbation contraire de la CAJO.

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.