7.1 Il est interdit d’utiliser des vérificatrices de bingo personnelles qui n’ont pas été approu­vées par le registrateur.

7.2 Les exploitants de salles de bingo n’autorisent l’installation ou l’utilisation d’une vérifica­trice de bingo personnelle approuvée que conformément à l’approbation du registrateur et à toute directive prescrite par celui-ci.

7.3 Lorsque le registrateur doit décider d’approuver ou non une vérificatrice de bingo per­sonnelle, il détermine si l’appareil est bien conçu et s’il permet d’assurer l’intégrité des bingos.

7.4 Le registrateur peut approuver, sans les soumettre à aucun essai, des vérificatrices de bingo personnelles qui ont été approuvées dans un autre territoire où le jeu est licite.

7.5 Les exploitants de salles de bingo ne modifient pas une vérificatrice de bingo personnelle sans que le registrateur ne leur en ait donné l’autorisation préalable par écrit.

7.6 Les exploitants de salles de bingo qui veulent faire approuver une vérificatrice de bingo personnelle ou la modification d’un de ces appareils paient tous les frais occasionnés par l’examen de l’appareil.

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.