Mardi, juillet 5, 2022

NOUVELLES

Toronto (Ontario) - La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a annoncé aujourd’hui qu’elle avait déposé de multiples accusations criminelles contre cinq personnes. L’enquête a permis de découvrir que plus de 3 millions de dollars canadiens provenant de la vente illégale de cannabis ont été blanchis par l’entremise casinos dans les régions du Grand Toronto et de Niagara. Des membres du Bureau des enquêtes et de l’application des lois (BEAL) de la Police provinciale de l’Ontario, rattaché à la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO), ont aidé la GRC tout au long de son enquête.

L’Ontario est l’un des rares territoires au monde à disposer d’un bureau de police spécialisé et entièrement intégré, rattaché à l’organisme de réglementation du jeu. Le BEAL fournit une expertise en matière d’enquête, un soutien en matière de renseignements et un partage efficace de l’information aux organismes externes d’application de la loi, à la CAJO, ainsi qu’à d’autres organismes de réglementation et aux intervenants de l’industrie, afin d’assurer l’intégrité et la sécurité publique dans les secteurs réglementés par la CAJO.

Les accusations de la GRC sont l’aboutissement d’une enquête de quatre ans. L’enquête criminelle de la GRC étant maintenant terminée, la CAJO complètera un examen réglementaire des entités de jeu réglementées, afin d’évaluer l’efficacité de leurs contrôles pour ce qui est de respecter leurs obligations en vertu de la Loi de 1992 sur la réglementation des jeux, de ses règlements et des Normes du registrateur pour les jeux.

CITATION

« Le Bureau des enquêtes et de l’application des lois de la Police provinciale de l’Ontario, rattaché à la CAJO, a fourni des ressources spécialisées à la GRC tout au long de son enquête. Nous avons été heureux de prêter nos ressources et notre expertise en matière de jeu à la GRC dans cette affaire, et nous continuerons à soutenir toutes les parties prenantes dans notre objectif commun de détecter et de protéger efficacement les activités criminelles dans les casinos. »

Alison Jevons, surintendant principal, Police provinciale de l’Ontario, Bureau des enquêtes et de l’application des lois (Commission des alcools et des jeux de l’Ontario)

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

  • Le Bureau des enquêtes et de l’application des lois est une division de la CAJO, composée de membres en uniforme et de membres civils de l’OPP déployés dans toute la province.

  • En Ontario, tous les exploitants de jeux sont tenus de se conformer à la Loi de 1992 sur la réglementation des jeux, à ses règlements et aux Normes du registrateur pour les jeux, qui exigent que les casinos mettent en place des mesures pour identifier et prévenir le blanchiment d’argent et d’autres activités illégales.

  • En étroite collaboration avec le BEAL, la CAJO a mis en place un cadre solide de lutte contre le blanchiment d’argent (LBA) et surveille activement les activités de jeu dans la province. Elle dispose notamment d’une Unité de la lutte contre le blanchiment d’argent, chargée d’administrer les normes de LBA, en particulier dans le secteur des jeux de l’Ontario.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

Communications CAJO
media@agco.ca
416-326-3202

À PROPOS DE LA CAJO

La CAJO est chargée de réglementer les secteurs de la vente au détail d’alcool, des jeux, des courses de chevaux et du cannabis privé en Ontario, conformément aux principes d’honnêteté et d’intégrité, et dans l’intérêt du public.

La CAJO est un organisme de réglementation doté d’un conseil d’administration qui relève du ministère du Procureur général. L’organisme a été créé le 23 février 1998 en vertu de la Loi de 1996 sur la réglementation des alcools, du cannabis et des jeux et la protection du public.

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.