Jeudi, décembre 24, 2020

Le registrateur de la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO) supprime temporairement la Règle 15.09(a) sur les courses de chevaux standardbred, qui exige que les chevaux réclamés en Ontario ne courent dans les hippodromes de la province que pendant 60 jours après avoir été réclamés, sous peine d’une pénalité monétaire ou d’une suspension.

Afin de soutenir les participants de l’industrie et de réduire le fardeau des propriétaires qui ont réclamé des chevaux au cours des 60 derniers jours dans l’intention de les faire courir en Ontario, le registrateur supprime temporairement la règle 15.09 (a) jusqu’à nouvel ordre, ce qui permettra aux participants de l’industrie de choisir de faire courir leurs chevaux en dehors de l’Ontario, sans aucune pénalité.

Cette révision temporaire des règles est une réponse aux demandes de l’industrie, et vise à offrir une plus grande souplesse aux propriétaires de chevaux de course pendant la fermeture de la province, qui débutera le 26 décembre 2020.

La CAJO suivra de près les impacts de la révision temporaire de cette règle, afin de déterminer combien de temps elle devrait rester en vigueur et de s’assurer qu’elle atteint les résultats souhaités.

Règle touchée :

15.09 (a) Un cheval réclamé, indépendamment de la propriété, doit uniquement courir sur des pistes de l’Ontario pendant les 60 jours suivant la réclamation, sauf dans les cas où le cheval avait été, avant sa réclamation, mis en nomination pour participer à une course comportant des sommes ajoutées. Quiconque enfreint la présente règle est passible d’une suspension ou une sanction pécuniaire équivalant à 10 % du prix de la réclamation ou à 100 % de la bourse prévue pour chaque course, selon le montant le plus élevé et le cheval peut être suspendu. Une personne est jugée enfreindre la présente règle si elle fait courir le cheval dans une course autre qu’une course à réclamer et si le cheval participe à des courses hors de l’Ontario dans les 60 jours de sa réclamation.

Cette page était-elle utile?

Aidez-nous à améliorer le site Web de la CAJO en répondant à ce sondage.